Etienne Zongo

 

Etabli en Suisse dès 1977, à cette époque dans le cadre de la place internationale de Genève, Etienne Zongo y a construit toute sa vie associative et familiale. Après avoir obtenu des compléments de formation comme programmeur-analyste et en comptabilité, il a eu l’opportunité de travailler pendant plus de vingt ans au sein du service voirie, espaces verts et matériel de la ville de Carouge avant de prendre sa retraite. Cela lui a permis de bien connaître notre territoire communal sous tous ses aspects ainsi que la vie sociale et associative de Carouge. Il souhaiterait que dans le cadre de l’important développement démographique et urbanistique en cours sur notre territoire, l’on trouve des lieux de rencontre ouverts aux jeunes de notre commune. Il tient à ce que de nouveaux espaces publics puissent voir le jour en phase avec la construction de nouveaux quartiers. En sa qualité de vice-président de la Commission communale des pétitions il a eu au cours de la législature écoulée une oreille attentive aux divers groupements et citoyens qui ont fait part de leurs doléances. C’est un privilège de notre démocratie de pouvoir faire part ainsi de problèmes qui touchent ainsi la vie quotidienne de nos concitoyens. A cet égard, Etienne Zongo est préoccupé par la paupérisation croissante qui touche nombre d’habitants à Carouge. En ligne de mire, le prix en hausse constante des assurances et celui des loyers. Enfin, de par son origine burkinabée, il est très sensible aux effets dévastateurs du climat sur notre planète. Pour lui c’est par une prise de conscience éducative et élargie que tout un chacun, même parfois par de petits gestes au quotidien, que l’on parviendra à réduire notre empreinte carbone pour rejoindre les objectifs de la COP 21.

  • 2297312 - copie
  • 2297312w - copie